Projet pédagogique chantier 2018

Publié le par oki

Base Nature Vercors projet pédagogique des séjours :

Initiation aux chantiers internationaux : du 17 au 28 juillet et 1er au 12 août


 

Introduction :

L'association base nature Vercors a enrichi  son projet éducatif en 2013, au vu de l'évolution de notre monde actuel, le nouveau projet défini est :

« Permettre à tous de connaître la nature et d'avoir des outils pour  préserver celle-ci pour et par les générations à venir. »

En référence avec ce nouveau projet éducatif il a été décidé de créer comme outil un espace d'accueil éducatif pour 25 personnes toute l'année groupe et individuel .

Les animateurs de base nature ont alors suivi en amont des formations autour des énergies renouvelables et de l écoconstruction ainsi que dans le maraîchage pour mener à bien cette initiative .Nous avons alors conçu des écoconstructions en habitation légère de loisir (H.L.L.), que nous avons appelés écohuttes (1er prix de l'invention frugale décerné par l'école d'ingénieurs de Metz). Ces habitations situé dans le Parc Régional du Vercors permettront à tous de vivre une expérience originale de découverte de la nature et des énergies renouvelables.

 Dès la construction cet écolieu ce veut  de respecter des valeurs fondamentales de protection de la nature et de l'environnement, tout en portant les fondements de notre association d'éducation populaire, comme l'émancipation de l'individu, la tolérance, l'intelligence collective , et de l’écocitoyenneté.

Ce petit « village » prendra aussi en compte :

- la sécurité et l'accessibilité à tous

- L'usage de matériaux locaux aux impacts environnementaux réduits.

- La possibilité d'une autoconstruction notamment avec des jeunes inexpérimentés

- Un fonctionnement avec des énergies renouvelables, chauffage, lumière et électricité

- Une intégration dans le paysage

- Le partage avec un large public sur open source de la construction d'une écohutte 

Depuis 6 ans ce chantier a rassemblé différentes associations d'éducation populaire, notamment l'association Jeunesse et Reconstruction. Notre diversité et notre collaboration portera ses fruits, et c'est plus de 180 jeunes volontaires venant du monde entier qui ont porté ce projet à bout de bras !!

4 écohuttes sont finies et accueillent en toute saison ! Il reste pour finir ce chantier l’aménagement d'une cuisine extérieure et d'une potagère (cuisine ancestrale n'utilisant pas de gaz, ni l'électricité.)

Chaque année le projet pédagogique a comme fil rouge une question sociétale qui traverse les frontières. Exemple les années antérieures ont abordées, le réchauffement climatique, la fin de l'ère du pétrole, le totalitarisme, la transmission des valeurs intergénérationnel, la liberté d'expression, les alternatives économiques....

Nous essayons ainsi de répondre à l'attente de ces adolescents ouvert sur le monde. Apprendre alors à échanger à écouter à partager est la base de notre séjour d'initiation au chantier.

Projet pédagogique été 2018


Il a été défini avec les membres de l'équipe de la base nature, un projet qui s'axera sera sur le thème de la frontière.

Au vue des bilans des années précédentes voici quelques modifications de fonctionnement que nous prévoyons pour cette année .

Petits groupes :

Suite aux différents chantiers, déjà réalisés, nous désirons limiter le nombre de bénévoles à 12.

En effet pour répondre à la demande urgente d'institutions (aide sociale à l'enfance) , nous avons augmenté petit à petit le nombre de participants, ceci au détriment d'une écoute plus proche et du besoin du groupe.

Dans un petit groupe, la vie quotidienne prend toute sa place, dans ces temps informels, on est plus proche de chacun. De plus, par la barrière des langues, il faut être certain que tout le monde a compris les consignes .... Nous nous sommes aperçu qu'en grand groupe les feed-back étaient plus difficiles, et que nous pouvions passer à côté de propositions intéressantes, ou d'incompréhensions.

Limitation des connexions extérieures :

Les jeunes que nous accueillons sont immergés dans un monde très différent de leur quotidien : nourriture, couchage, langue, coutume, et même le rapport entre les individus ...

C'est la richesse des chantiers de jeunes, s'adapter, s'ouvrir à l'autre, tolérer, partager....

Cette situation demande un temps d'adaptation que l'équipe va développer pour le bénéfice de tous.L'immersion prend alors tout son sens, mais que faire lorsqu'un jeune face aux difficultés se réfugie derrière son portable ? et par là même ne coupe pas avec « son monde ».Cette connexion régulière, est préjudiciable. Nous avons donc décidé de ne laisser à disposition les smartphones uniquement pendant une demi- heure par jour sauf demande justifier.

Cette nouvelle règle apparaît dans l'engagement commun avec les jeunes avant le chantier.

Ouverture vers un large public

Malgré un coup réduit par rapport à d'autres séjour (530 € les deux semaines ), les jeunes fréquentant le chantier sont souvent issus de milieux sociaux aisés (sauf pour ceux venant des institutions éducatives).

La vocation populaire initiale se perd pour des raisons sociétales, or il nous semble primordiale que l'aspect « ouvert à tous » doit être préservé pour ces différentes raisons, cette année nous mettons en place une collaboration avec l association ADER association pour les jeunes locaux qui permettra aux jeunes du Vercors de venir participer au séjour, de partager le projet, et bien sûr d'échanger avec les jeunes internationaux. Un travail en amont a aussi été fait avec des associations adhérentes de la Cimade pour accueillir des migrants mineurs


Objectifs généraux :

- Ouvrir les jeunes à d'autres cultures.

- Apprendre à agir ensemble.

- Aller vers une autonomie du groupe, tout en respectant l'individualité de chacun.

- Prendre conscience des enjeux collectifs environnementaux et de l'action quotidienne.

- Devenir un acteur éco-citoyen .

- Comprendre les valeurs démocratiques.

Objectifs opérationnels :

- Acquérir des techniques de construction

- Savoir établir un menu équilibré et le réaliser

- Connaître les rudiments de l'entretien d'un potager biologique.

- Aborder les notions journalistiques et réaliser des supports médias.

- Être capable de mener des animations.

Moyens d'animation :

- Créer une dynamique d'échange de connaissance de l'autre à travers les jeux.

- Mise en place de veillée à thèmes culturelles autour des origines de chacun

- Connaissance et partage des tâches collectives.

- Mise en place de veillée d'animation pour divers public.

- Élaboration des règles de vie de manière démocratique.

- Découverte de son environnement proche, de la biosphère par des randonnées, des expositions et des interventions.

- Rencontre acteurs associatifs autour de l'accueil des migrants

-Mises en valeur du travail effectué par une magnifestation public : Journée porte ouverte ...

- Rencontres spectacle avec la compagnie La Malle aux libertés

- Visite du Musée de la Résistance, rencontre avec un ou une animatrice de celui-ci


 

Journée type

- 7h30 levé

- 8h45 Point de la journée et éveil corporel

- 9h15 Chantier, répartition en 3 groupes :

1 groupe travaux

2 groupe jardin, aménagements

3 groupe vin du camp, préparation repas …

- 12h30 Restitution collective

- 13h repas

- 14h à 16h temps pour soi, ou grand jeu

- 17h à 19h Préparation repas, veillées, mise en commun

- 20h30 veillée

 


 


 


 


 


 


 


 


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Angelilie 29/06/2018 03:21

Beau blog. Un plaisir de venir flâner sur vos pages. une belle découverte et un blog très intéressant. J'aime beaucoup. je reviendrai. N'hésitez pas à visiter mon blog (lien sur pseudo). Au plaisir