Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

C'était à Base Nature et Cet été à Base Nature !

Publié le par oki

 Bonjour,

 

Chers ami(e)s, adhérent(e)s !

  Doucement, patiemment,  votre  Base Nature  évolue: En 2011  elle a vue naitre : une maxi  rampe  de skate ! Merci  à tous  les free free pour leurs participations ! A proximité un  magnifique théatre  de verdure de 70 places ! Des planchers  pour des tentes nature , des spectacles des  Vertaclowns  outre atlantique ! Des  séjours espéranto- aikido  et une  table  à feu.....  (qui a brûlé) .....

 Que de nouvelles énergies !  Un  grand merci  à tous les participants !

Pour  continuer  sur  cette énergie  que  vous avez tous  déployé voici  qu'elques pistes  de   2012, à vous  de prendre le train en marche ! 

Base nature  continue  sa démarche d'éducation  à l'environnement, face  aux changements climatiques,  et à la fin   de la production  du pétrole.

Imaginez:un lieu expérimental pour tous,  pour  vivre autrement. Un lieu  différent  qui, à contre courant, irait  vers une décroissance sereine....

Certain diront  ben "c'est comme ça chez Mac"... je  m'emballe un peu  chez Base Nature bien sûr !

Alors revenons  à nos lamas (expression locale)

 Nouveau, cet été en prévision:

  •  Pour les 13-17 ans, deux  chantiers pour la   construction  écologique, ce chantier est organisé en colaboration avec l'association Etudes et Chantiers.
  • Un  maxi-potager pour notre consommation  de légumes Bio 
  • La construction  d'une  mare
  •  La construction  d'une  cuisine  de plein  air
  • un séjour aïkido  pour  jeunes personnes  porteuses  d'un handicap.
  • La  création  d'un  stand   de tir à l'arc  !

 Et  puis  comme  d'habitude, nos  séjours aïkido  avec Silva et Luc, les randonnées lamas avec Florent, les  spectacles......et  les  bonnes  galettes  d'Annette ... !!

Bises à  vous  tous  et n'oubliez :

" c'est dans l'action que l'on existe !"


IMG_1692.JPG

Partager cet article

Repost 0

appel au chantier!

Publié le par oki

   VUE SUD 2012Voilà  que le projet  pour  les  accueils  pour  l'initiation  au  développement durable  et  à la transition énergétique  prends  forme  nous avons  besoin  de membres actifs pour  partager  ce projet  !

ECOMODULES : UNE  CONSTRUCTION  POUR ABORDER  LA TRANSITION ENERGETIQUE 

 

 

 Base Nature Vercors  association  d’éducation populaire désire créer  cinq  hébergements  sur son site à  Vassieux en Vercors dont  l’objectif  sera  de  recevoir  des enfants, des  familles,  en vue de les informer  sur la  nécessité   de l’utilisation   des énergies renouvelables .

 

Objectifs du site :

Montrer l’utilisation,  au quotidien, d’une manière concrète le développement durable  

Comprendre  l’origine  des énergies.

Etre  un lieu  ressource en animation  sur  ce thème.

Etre un lieu  expérimental.

Etre un lieu  d’échange sur  le  développement. (démonstration  de matériel , site  internet, conférences , expositions, festivals….)

Ces hébergements ce nomment  écomodules. Situé en pleine  nature,  elles profiteront  des infrastructures  de la Base :

   Son savoir  faire  dans l’accueil  de groupes  (agrée  jeunesse et sports  et éducation  nationale).

Une équipe d’animateurs diplômés et  spécialistes  de l’animation nature

 Des  installations  collectives   (cuisine , infirmerie , espaces  de jeux , bibliothèque, accessibilité )

 

Définition  dun  écomodule :

 

L’ écomodule  est une construction pour   des  courts  séjours pour 7 personnes , elle permet  la découverte  des  techniques  pour la protection de l’atmosphère  et par  là même  de la biosphère, elle permet  de donner  aux  séjournant  un aperçu  d’une  démarche  de construction de bâtiment   et  de vie  que  nous  devrons   mettre en place  dans un avenir proche  (pic pétrolier, réchauffement climatique ). Utilisant  des techniques moderne de  productivité  énergétique, les  écomodules  sont un lieu laboratoire et  de  démonstration à production positive.

 

  Ces écomodules  seront  donc  démonstratifs en  matière  d’énergies  renouvelables mais aussi par la construction  voici  les  prérogatives que  nous  avons  définis :

 

 

 

Construction de l’écomodule  :

 Elle doit  être  réalisable  par tous, (pas  d’outillage  spécifique important).

 Elle doit s’adapter à divers  zone  géographique.

Elle doit  être économique  pour permettre  une accessibilité aux plus grand nombre.

Elle privilégie l’énergie humaine, le travail de groupe.

Elle utilise  des matériaux  locaux  naturels et de récupération.

 

Les  bâtis :

 Lieu d’expérimentation idéal (longitude 2° Latitude 48°)

 Situé  en zone  de montagne humide  ( premier  versant ouest des Alpes ) à 1100m  d’altitude sur    une zone  peu abrité  du vent   du nord  et du sud le  secteur  bénéficie,  malgré  ce  d’un spectre  soleil avantageux .

  C’est  pour  ces raisons,  que nous avons pensé à des  habitats  semi  enterré ou  du moins  vivement  protégés des vents du nord  fréquent dans  ce secteur .

S’adressant  aux enfants, l’habitat doit  être  accessible  et  sécuritaire. Il doit être  aussi pensé    comme  un réel outil éducatif,  afin  que les  enfants  comprennent  les flux d’énergie  dans une habitation, ainsi  que la gestion des matières nécessaire  pour leur séjours .

 

 

 

Chaque bâtiment  comporte :

Trois  chambres :  2  pour  les  jeunes  de 3 places chacune et d’une  chambre  pour adulte  ( animateur)

Un séjour

Un secteur  cuisine

Une salle de bain

Des toilettes

Un SAS

 

 

 

Sources énergétiques possibles :

 Solaire :

  Eau chaude pour  sanitaire  et chauffage capteur solaire  parabolique  sous vide

Electricité panneau photovoltaïque.*

Accumulation  par mur trombe  et serre (chauffage semi passif )

 Biomasse : 

Fourneau  bouilleur   bois, chauffage et  complément eau chaude.

Cogénération en étude.*

Production de bio gaz (expérimentale)

 Cuisine  sur bois   par  effet  de forge

Climatisation  et isolation dut à la toiture  végétalisée

Vent :

. mini éolienne  productrice  d’électricité*

Géothermie :

Climatisation et renouvellement  de l’air  (puit canadien  sur boucle  d’eau ….)

 

 

 

 

*L’électricité produite est injecté dans le réseau en vue d’un rachat.

 

 

 

 

 

 

 

  Voici  un premier  axe  de réflexion :

 Pour  construire  le bâtiment  10m. / 6 m une  partie  de terre  importante  est   décaissé  puis  stationnée  au nord  de l’habitation. Elle est stabilisé  au plus prés de l’habitation  par un mur de soutènement  fait de pneu  reliés entre  eux.

  Les  fondations sont  elle mêmes  isolé latéralement  des ponts thermiques. Elles supporteront une  dalle  dites  de masse  et les poteaux poutres  soutenant la toitures, ainsi  qu’un mur porteur  en pisé coté  sud (en  vue  d’un mur  trombe) et   d’un mur  de soutènement  capteur  aussi ;  ( par un système  dit  semi- passif .

 L’isolation est   prévu  avec  des matériaux naturels , paille , chanvre  , laine  de bois , laine  mouton paille de lavande… qui  représentent  un impact  carbone  faible à leur fabrication  mais aussi  de récupération : ouate  de cellulose .

Le  toit  végétalisé  est  aussi  garant d’une  réduction d’impact  sur  le paysage  et  d’une  isolation  performante il est aussi  démonstratif d’actions possible  en milieu urbain contre  le  réchauffement  climatique . L’eau  est bien sûr  récupéré et  traité  en  vue  de sa consommation

Le bois local rentre  aussi  dans la construction : ossature ,  parement , terrasse, huisseries , plancher .

La  structure  est porteuse  de panneau photovoltaïque, thermique.

Une mare  de très faible  profondeur  fera  office  de renvoi des  rayons  lumineux pour les  intersaisons   et d’ apport de  fraicheur  en été.

La ventilation  du bâtiment  est prévu  par un puit canadien  et  un système double  flux ;

Afin  d’évaluer et de  répartir les  différentes  sources  de chaleurs,  des sondes  sont placé dans le bâtiment permettant aux résidents  de visionner  le fonctionnement  de celles-ci par un système  informatique …. Qui  gèrera alors  le mieux  son éco-module ?

Bilan  carbone  réduit  en construction  et  en utilisation  seront  donc les maitres  mots  de  ce projet.


Publié dans Vie associative

Partager cet article

Repost 0